Dans un effort de consolidation des communications REFAD, ce blogue est lancé pour le Grand rassemblement REFAD du printemps 2021. Il se veut une base publique et ouverte pour la dissémination d’information et l’échange entre les membres.

Sommet du développement professionnel, un succès d’événement du CADRE21

J’ai eu le plaisir de m’entretenir avec Maxime Pelchat, stratège numérique chez CADRE21, à propos de leur récent événement. le Sommet du développement professionnel en éducation qui a eu lieu le 3 décembre dernier. Il s’avère que l’événement a été un très beau succès, un total de près de 800 personnes s’étant inscrites, avec des participations quotidiennes qui démarraient dans les 600 pour décliner autour de 350 en fin de journée, des chiffres plus que respectables pour un tel événement.

La conversation a rapidement tourné à la stratégie de mise en œuvre qui a permis de faire de cet événement en ligne un succès de dynamisme et de participation. En effet, Maxime m’expliquait que parmi les décisions cruciales prises durant la planification, celle de confier la régie à l’équipe Escouade multimédia s’est avérée garante de succès. En effet, CADRE21 a confié la régie du Sommet DP à l’Escouade qui est arrivée à Montréal avec tout son équipement, transformant ainsi les locaux du CADRE21 en plateaux de tournage. Une telle approche a permis de rendre l’événement plus dynamique, avec une animation de type studio par opposition aux plans fixes habituels des présentateurs.

Autre décision stratégique notable, celle de garder tous les participants ensemble pour une même communication. En effet, en repensant à plusieurs événements similaires, il n’est pas rare d’avoir plusieurs communications simultanées pour une même plage horaire afin d’accommoder toutes les soumissions reçues. Or, dans un tel cas, chaque participant revient avec une expérience différente, suivant ses choix de programme. Nous avions ainsi au Sommet DP un compromis sur le niveau d’interaction et de participation (débats en sous-groupes) au profit d’une animation plus robuste susceptible de retenir le public (qui a tendance à partir faire autre chose après peu de temps, comme on le sait).

Enfin, au plan des décisions stratégiques garantes de succès, celle de faire appel à trois éducatrices pour prendre des notes sous forme de dessin ou sketchnotes. Non seulement cette décision a-t-elle ajouté un élément de dynamisme visuel aux comptes rendus d’activités, mais les sketchnoteuses elles-mêmes sont rapidement devenues animatrices de l’événement, au même titre que les conférenciers et maîtres de cérémonie! À ma question de savoir comment les graphistes savaient quoi intégrer dans leurs notes visuelles, Maxime me répondait que le choix d’éducatrices pour cette tâche a permis un tel arrimage. En plus, les sketchnoteuses avaient participé à des séances de préparation de communications afin de bien comprendre le propos et le déroulement des présentations.

Le résultat s’avère tout à fait captivant, même pour quelqu’un comme moi qui n’a pas pu participer à l’événement. En effet, parmi les actes disponibles sur le site d’événement, la synthèse de la journée s’avère un excellent point de départ pour ceux qui se demandent ce qu’ils ont manqué!

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Il n'y a présentement aucun commentaire pour cette publication.