Dans un effort de consolidation des communications REFAD, ce blogue est lancé pour le Grand rassemblement REFAD du printemps 2021. Il se veut une base publique et ouverte pour la dissémination d’information et l’échange entre les membres.

Bilan du Rassemblement 2022

Déjà une semaine depuis la clôture du Grand rassemblement REFAD 2022. Nous sommes heureux de rapporter que les vidéos, documents de présentation, clavardages et croquinotes de ces événements sont maintenant disponibles sur le site du Rassemblement, pour ceux qui aimeraient voir ou revoir l’une de ces communications. Tout compte fait, la participation a été similaire à celle de l’année dernière, avec 92 inscriptions et 19 communications pendant quatre jours. Le bilan financier est positif, grâce à nos commanditaires que nous remercions chaleureusement:

Commandites de niveau « Argent »

Commandites spéciales

Commandites de niveau « Bronze »

Merci à tous ces acteurs qui ont à cœur d’améliorer l’enseignement et l’apprentissage en ligne, ainsi que la conception pédagogique qui les sous-tendent! Soulignons également le soutien de nos partenaires sans qui il aurait également été impossible ou coûteux d’offrir certains services: Verya Inc. pour tous les suivis et détails de réalisation du site d’événement, CADRE21 pour la mise à disposition de sa plateforme d’accréditation et L’École branchée pour l’appui médiatique et la réalisation des croquinotes.

Parlant de croquinotes, l’entête du présent billet découle de la communication de clôture offerte par le professeur Simon Collin, une réflexion détaillée à propos de ce qu’il convient de nommer les inégalités numériques, plutôt que la fracture numérique, en raison de la multitude de différents facteurs qui caractérisent ces différences d’accès au numérique. Après avoir détaillé une foule de contextes dans lesquels les inégalités d’accès à l’éducation par le numérique se perpétuent, M. Collin conclut qu’il convient de réduire l’asymétrie entre les groupes sociaux pour démocratiser le numérique en éducation (1) en transformant les privilèges d’accès exclusifs à des biens et services pour rendre l’accès universel et (2) en offrant un soutien accru aux groupes sociaux qui subissent ces désavantages. Voici d’ailleurs un sommaire de la présentation, à travers l’explication du croquinote, telle que présentée par l’excellente Laurie Couture, de L’École branchée.

Quatre autres communications ayant aussi fait l’objet de croquinotes, celles-ci bénéficient également des sommaires illustrés et expliqués par Mme Couture. Il s’agit ainsi des sommaires de la présentation de Zyad Chouadhi, de la présentation de Serge Gérin-Lajoie et de la présentation d’André Savard et Johanne Gaudreault. Sans oublier celui de l’excellente conférence d’ouverture, offerte par Mme Cathia Papi de l’Université Téluq qui nous offrait un état des lieux en FAD, suite à une série d’entrevues avec des directions d’écoles de trois niveaux d’enseignement. L’intégralité de ces communications est bien sûr disponible sur le site du Rassemblement.

En terminant, nous tenons à remercier chaleureusement toutes les conférencières et conférenciers qui ont contribué au succès de cet événement. Nous ne sommes pas en mesure ici de les nommer un à un, mais ils le mériteraient certainement tant les communications se sont avérées pertinentes. C’est pourquoi un livre vert sera élaboré en 2023, établissant le sommaire des Rassemblements 22 et 23 du REFAD, dans un effort d’offrir une perspective postpandémique complète, au départ des communications entendues. D’ici là, nous vous disons « À la prochaine, au Grand rassemblement 2023 »!

 

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Il n'y a présentement aucun commentaire pour cette publication.